A.A.S.V
ATELIER D'ARCHITECTURE  SEBASTIEN VIRET


# BATIMENTS PUBLICS
> Mairie d'Ambilly

Préambule

Le programme nous a donné plusieurs grands objectifs à atteindre :
- Requalifier l'accueil de la Mairie en le positionnant en premier front sans gêner la circulation et permettant de diriger directement le public dans les services.
- Améliorer le fonctionnement de l'Etat Civil, et notamment l'accueil du public.
- Ajouter ou réorganiser des services : Jeunesse Animation, Scolaire, CSU et Police Municipale.
- Un phasage sans interruption d'activité
Le scénario mentionné dans le programme faisait apparaître un réaménagement presque total du rez-de-chaussée, avec une redistribution des services existants et créés.

1/ Analyse du programme

Notre analyse du scénario proposé a été la suivante :
> Les dysfonctionnements évoqués concernent essentiellement l'accueil (mauvaise visibilité et orientation du public, non-conformité à la réglementation PMR) et l'Etat Civil (aménagement non fonctionnel, manque de confidentialité et de fluidité, éclairage et rangement insuffisants, archivage mal organisé…).
> La réorganisation des autres services ne semble être que la résultante du besoin de repositionnement de l'accueil.
> Enfin, le phasage des travaux en site occupé s'avère extrêmement complexe du fait que la totalité des locaux est réhabilitée.

2/ Le parti architectural

Notre projet propose de réaliser une extension contemporaine, incluant l'accueil, permettant :
1- de changer radicalement l'image de la façade donnant sur la place publique
2- de créer une accroche urbaine et architecturale sur l'entrée de la mairie
3- de créer un espace tampon entre espace public et les services de la mairie.
4- d'ouvrir l'accueil sur l'extérieur tout en lui apportant l'éclairage naturel nécessaire.
En outre, le fait que le projet consiste en une extension lui permet de n'avoir aucune incidence sur la stabilité des ouvrages existants, ce qui n'est pas le cas de la réalisation d'ouvertures dans des murs structurels.

Aspect extérieur
Le parvis existant est démoli pour permettre la construction de l'extension et de ses abords.
L'extension est constituée d'un volume de forme rectangulaire simple et compacte, évidé sur sa partie avant pour laisser place à un porche abritant le parvis d'entrée surélevé. Un escalier monumental, orné de part et d'autres de jardinières plantées, met en valeur cette nouvelle entrée et marque le caractère institutionnel du bâtiment. Cet ensemble invite le public à y pénétrer. Une rampe jouxte l'escalier monumental et donne accès au parvis. Elle se déroule le long de la façade Nord et constitue un élément remarquable du parti architectural. Elle est bordée de végétation en réponse à celle située en façade sud.
L'extension est constituée d'un soubassement enduit et son corps principal est revêtu d'un bardage en panneaux de résine composite ayant un aspect bois en harmonie avec les menuiseries existantes. La façade d'entrée est constituée d'un grand mur-rideau vitré en aluminium. La toiture est composée d'une couverture en bac acier mono pente, avec des descentes d'EP intégrées dans les poteaux. L'isolation périphérique est renforcée avec 20cm sous dalle, 25cm en murs et 30cm en plafond.

Aspect intérieur de l'extension
Le sol est en carrelage grès cérame 60x60cm, les murs sont traités en peinture, les plafonds sont en dalles minérales acoustiques 60x60cm (ou plaques de plâtre perforées dans le sas).
Des luminaires encastrés indirects apportent l'éclairement nécessaire à de bonnes conditions de travail dans les bureaux. L'éclairage des circulations et notamment du guichet d'entrée font l'objet d'une attention particulière afin de créer une ambiance chaleureuse. L'équipement électrique et les radiateurs sont implantés en cohérence avec l'aménagement intérieur. Par son aspect à la fois contemporain via les matériaux utilisés (bois et plexiglas) et ludique via les formes et couleurs, le guichet d'entrée confère au hall d'accueil une atmosphère dynamique et conviviale.
Les ambiances colorées, par le choix des teintes, tout comme la signalétique, qui s'intègre parfaitement dans la décoration intérieure des lieux, définissent les différents secteurs d'accueil du Public, pour une meilleure orientation visuelle et un repérage aisé des services.

Organisation spatiale
Tout d'abord, notre projet respecte entièrement les schémas généraux des relations fonctionnelles établis dans le programme. De même, il respecte la décomposition des besoins de surfaces par entités fonctionnelles, excepté pour les locaux CCAS, CSU et bureau multifonction qui ont une surface excédentaire, du fait qu'ils soient conservés. Nous proposons également un espace supplémentaire pour le rangement de la documentation qui semble aujourd'hui faire défaut. Les préconisations de solutions ont été suivies pour l'ensemble des services concernés. Enfin, toutes les prescriptions du Cahier des Charges des fiches caractéristiques par locaux ont été scrupuleusement intégrées (cf. plan des équipements techniques).

> l'extension : Elle comprend l'accueil, avec un sas donnant directement sur le guichet d'accueil (visibilité immédiate depuis l'entrée et passage obligatoire par la banque), une zone d'attente, et le Service Jeunesse Animation. Le sas est implanté en position centrale par rapport à l'accès, à l'axe de l'escalier, pour une meilleure lecture de l'entrée. Le guichet est situé latéralement afin de ne pas gêner la circulation des usagers. Le Public pourra être orienté soit d'un côté vers les Services Jeunesse Animation et Scolaire, soit vers les autres services en passant par le hall qui devient une zone d'exposition, où sont suspendues les cimaises.
> l'existant : Tout d'abord, l'ensemble des sols existants a été conservé pour garder une homogénéité avec les parties non touchées par le projet.
Le Service CCAS est inchangé, avec implantation d'une zone d'attente à proximité des bureaux. Le bureau des assistantes sociales devient le bureau multifonction. Le bureau des adjoints devient le Service CSU et un WC PMR est crée en fond du dégagement. Dans cette zone, le sol et les faux-plafonds existants en bon état sont conservés, seule une mise en peinture des murs est prévue. Dans le WC, le faux-plafond est constitué de dalles 60x60, et les murs sont recouverts de faïence.
La Police Municipale est implantée en partie Sud de l'Etat Civil, avec une zone d'attente commune.
L'Etat Civil est réaménagé avec la création de trois boxes de réception du Public, dont un conforme à la réglementation PMR, en remplacement des guichets existants. Une surface supplémentaire est allouée au rangement et à l'archivage, dans un des locaux situés à son extrémité Nord. Le local reprographie se trouve à proximité.
Dans cette zone, le sol en pierre est conservé, les dalles de plafond sont changées et les murs repeints. Les luminaires sont conservés et éventuellement déplacés pour un meilleur éclairage de certaines zones. L'armoire ignifugée des registres est encastrée dans la cloison de séparation entre l'Etat Civil et la Police. Un seul radiateur est posé, les autres étant conservés. Les guichets sont crées dans le même esprit que la banque d'accueil. Ils participent pour beaucoup par leur design esthétique à l'ambiance des lieux, et ont fait l'objet d'une étude poussée afin de répondre au mieux aux exigences de fonctionnalité de ce mobilier : les agents peuvent communiquer facilement entre eux mais la confidentialité est respectée, et les banques sont suffisamment larges pour éviter que le Public ne puisse voir les documents traités. Les postes de travail sont positionnés parallèlement à la façade pour supprimer les reflets sur les écrans, et étudiés de manière à limiter les mouvements (tout est à portée de main : chaque poste bénéficie d'une imprimante et d'un placard bas de rangement) et améliorer leur ergonomie et le confort visuel en situant les écrans en profondeur et les claviers sur un support.
Le hall d'exposition bénéficie d'un rafraîchissement avec mise en place de panneaux muraux acoustiques, d'une mise en peinture des murs et faux plafonds acoustiques en plaques de plâtre perforées. Des cimaises permettent de suspendre des panneaux d'exposition. Le sol en pierre marbrière, en bon état, mérite d'être conservé.



<< retour

AASV 122 route de Bourg Saint Christophe - 01360 BELIGNEUX -Tel: 06 88 74 93 77 - contact mail